Close

Conseillers scientifiques

Paul Dorian, MD, MSC

University of Toronto et St. Michael’s Hospital

Le docteur Dorian est le directeur du département de la division de cardiologie de l’University of Toronto et membre de l’équipe d’électrophysiologie cardiaque du St. Michael’s Hospital. Il est professeur de médecine dans la division de cardiologie et dans la division de pharmacologie clinique de l’University of Toronto et membre de l’équipe scientifique du Li Ka Shing Knowledge Institute.

Le docteur Dorian est l’ancien président de la Société canadienne de rythmologie, chef du comité sur l’arrêt cardiaque du Consortium Canadien de Recherche en Réanimation, et il fait partie du comité directeur de plusieurs études cliniques multicentriques portant sur le traitement de l’arythmie. Il est président du programme de qualité de la Société canadienne de cardiologie.

Parmi les intérêts du docteur Dorian figurent la science de la réanimation, la recherche scientifique fondamentale sur les soins cardiaques spécialisés et la fibrillation auriculaire, la cardiologie du sport, les arythmies chez les athlètes et la recherche clinique sur les dispositifs implantés, les médicaments antiarythmiques et la qualité de vie des patient(e)s atteint(e)s d’une arythmie. Il a été le chercheur principal de l’étude clinique randomisée ALIVE portant sur les médicaments antiarythmiques dans l’arrêt cardiaque, une étude sur la prévision et la prévention de la mort subite d’origine cardiaque, l’étude clinique randomisée EpiDOSE financée par les IRSC et le programme visant à réduire la mort subite financé par le Canadian Arrhythmia Network. Il a publié plus de 420 articles évalués par des pairs et il est le rédacteur en chef adjoint du manuel Electrophysiological Disorders of the Heart.

Le docteur Dorian a obtenu son diplôme de docteur en médecine (MD) de l’université McGill en 1976. Il a effectué sa formation en médecine interne, pharmacologie clinique et en cardiologie à l’University of Toronto et mené des études postdoctorales en électrophysiologie cardiaque à la Stanford University. Il a également reçu le prix de recherche de la faculté de médecine de l’University of Toronto et le prix d’excellence de la Société canadienne de cardiologie.