Domaines d'action

Fibrillation auriculaire (FA)  

La fibrillation auriculaire est l’arythmie la plus courante. Elle se caractérise par un rythme cardiaque irrégulier et souvent rapide et peut augmenter le risque d’accident vasculaire cérébral, d’insuffisance cardiaque et d’autres complications cardiaques.

Pendant une fibrillation auriculaire, les deux cavités supérieures du cœur, ou oreillettes, battent de manière chaotique, irrégulière et non coordonnée avec les deux cavités inférieures, ou ventricules. Les symptômes de la fibrillation auriculaire comprennent souvent des palpitations cardiaques, un essoufflement et une faiblesse.

Chez certain(e)s patient(e)s, les épisodes de fibrillation auriculaire peuvent survenir, puis disparaître, alors que d’autres patient(e)s peuvent être atteint(e)s de fibrillation auriculaire permanente. Bien que la fibrillation auriculaire en elle-même ne mette généralement pas la vie du(de la) patient(e) en danger, il s’agit d’un grave problème de santé. Elle peut nécessiter un traitement médical d’urgence et est associée à une augmentation significative du risque d’accident vasculaire cérébral et de mort cardiaque subite.

Prévalence

Les estimations de prévalence de la fibrillation auriculaire varient entre 3 et 6 millions de personnes aux États-Unis. Environ 25 % de ces patient(e)s sont atteint(e)s de fibrillation auriculaire paroxystique, 25 % de fibrillation auriculaire persistante et 50 % de fibrillation auriculaire chronique ou permanente.